Les fluorures de carbamoyle sont des composés très peu décrits en chimie du fluor.

En particulier, leur synthèse demeure complexe, utilisant en général des réactifs toxiques, gazeux ou sensibles. Cette faible disponibilité de ces composés a pour conséquence directe une très mauvaise connaissance de leurs éventuelles propriétés.
En se basant sur leurs précédents travaux décrivant un nouveau réactif en chimie du fluor (Chem. Eur. J. 2021, 27, 15986), des chercheurs de l’ICBMS (Lyon) et du LIMA (Strasbourg) l’ont utilisé pour obtenir facilement et rapidement une grande variété de fluorures de carbamoyle, y compris des dérivés de médicaments commerciaux.
Diverses propriétés physico-chimiques de ces fluorures de carbamoyle one également été déterminées. En particulier, leur stabilité dans des conditions mimant l’environnement physiologique a été démontrée. Leur lipophilie ainsi que leur résistance en fonction du pH ont également été mesurées. Cette meilleure connaissance de ces composés ouvre la voie à leur éventuelle utilisation dans le domaine des sciences du vivant.
Enfin, une première application a été montrée dans le domaine des molécules radiomarquées. Ainsi, leur utilisation dans des réactions d’échange isotopique 19F/18F, très utilisées actuellement, a conduit à d’excellent résultats, ouvrant la voie à l’application de ces composés comme tag fluorés dans le développement de radiotraceurs pour des utilisations en imagerie médicale (tomographie par émission de positron ou PETscan).
Ces travaux viennent d’être publiés dans Chem. Eur. J. (https://doi.org/10.1002/chem.202201589) et ont été sélectionnés pour une couverture du journal (https://doi.org/10.1002/chem.202202043)